Vieux chat

la vie reprend ses droits dans
mes terminaisons nerveuses et
dans les escaliers de béton la
vie écarte les barbelés entre

deux doigts très doucement la
vie s’étire comme un vieux chat
sans hâte ni raison simplement

parce que ça lui est agréable
et qu’elle en a le temps : le

temps, c’est elle après tout