Suffer little children

C’est la rentrée, le pays reprend son rythme inutile. Je ne rentre nulle part, je n’ai envie d’entrer nulle part. Je démissionnerais bien mais à qui envoyer ma lettre d’adieu ? Que fait-on quand on n’a plus envie de jouer le jeu de la société ? Quand on ne veut plus rien de ce que l’on est censé briguer en cette vie ?