Bonjour le monde (4)

mais alors quand l’homme blanc ne sera plus,
que deviendra sa propriété – sur laquelle nous

sommes tolérés contre d’exorbitants loyers ?
son fils héritera du monde mais ce ne sera pas

son jouet ce sera toujours le jouet poussiéreux
et vieillot de feu son père et sans doute

préfèrera-t-il des divertissements plus virtuels
où il pourra nous ranger dans des petites cases

quand il s’ennuiera au point de se tourner vers
nous, les jouets désuets de feu le propriétaire

(à suivre)