Bonjour le monde (5)

le propriétaire du monde pourvoit à tous
nos besoins, lui qui sait mieux que nous

ce dont nous avons besoin pour vivre en
harmonie dans la Cité – car nous sommes

comme des enfants qui ne comprennent pas
ce qui est bon pour eux et c’est pourquoi

le propriétaire nous dit où nous asseoir
afin de contempler le paysage qu’il a choisi

d’installer autour de nous – il demande en
échange que nous nous y tenions correctement

Grand Jeu Concours (le propriétaire du monde me paie – très mal – pour vous divertir sur le plan existentiel avec de Grands Jeux Concours) : trouvez laquelle de ces photos n’a pas été prise à Lesquin et gagnez un rouleau de bolduc violet (peu servi). Sous réserve que je le retrouve à la cave. Frais de port non pris en charge. Possibilité d’acheminement par les airs si pigeon bien nourri.