Des écoles comme des champignons

Je vous ai déjà montré ici l’école Chateaubriand, rue de Fives à Villeneuve-d’Ascq. Aujourd’hui, je travaillais à mon nouveau texte quand soudain il m’est apparu que cette école de Villeneuve-d’Ascq avait un sosie à Sallaumines, dans le bassin minier (pourquoi je n’ai pas aperçu cette ressemblance plus que frappante le 1er août, le jour où j’ai commencé mon exploration de Sallaumines, je ne me l’explique pas). Si j’ai pu apprendre que l’école Chateaubriand a été construite entre 1975 et 1978 sur les plans de l’architecte Jean Doldourian, je n’ai trouvé aucune documentation sur l’école Gisèle Foucart, place Burczykowski* à Sallaumines. Je suis preneuse de toute information que vous pourriez avoir à ce sujet : s’agit-il d’une copie ? D’une autre œuvre de M. Doldourian ? Pourquoi, dans ce cas, n’est-elle mentionnée nulle part ?

Ici, Villeneuve-d’Ascq :

Une photo prise vers 1976 sur le chantier de cette école :

(Archives municipales de Villeneuve-d’Ascq, fonds EPALE, 7FI8430.)

Ici, l’arrière de l’école Gisèle Foucart – le 1er août, je l’ai d’abord découverte de dos :

* Si je vivais sur cette place, je pourrais faire la même blague qu’actuellement quand on me demande mon adresse au téléphone et que je dis « Comme ça se prononce ». Les gens ne sont pas difficiles au téléphone quand on est gentil avec eux et ils rient volontiers.