In the kitchen (31)

Cette semaine, je suis passée chez mes meilleures amies pendant leurs vacances à carrément la montagne pour nourrir leurs amis hérissons avant qu’ils n’entament leur hibernation – ils sont quatre ou cinq et mes amies leur ont construit un magnifique T3 avec kitchen, toilettes et hall d’entrée :

J’en ai profité pour ramasser leur courrier, puisqu’elles en ont ; c’est devenu assez rare pour être mentionné. Je dois préciser que je connais Antique depuis 19 ans (nous avons fêté ça le 24 septembre dernier), et Claire depuis douze ans. Pendant toutes ces années, nous nous sommes vues presque tous les jours (oui, seulement presque : heureusement que le téléphone existe). Mais je continue de découvrir des choses fascinantes à leur sujet. Par exemple, j’ignorais avant cette semaine qu’elles fussent des amies de Sainte Rita : elles auraient pu me la présenter ! Parce que, pour tout vous dire, la vie n’a pas toujours été facile, ces vingt dernières années, j’aurais pu apprécier un petit coup de pouce de temps en temps. Bien sûr, mes amies ont été d’un soutien inégalable dans les moments difficiles mais quand même : Sainte Rita ! Notez qu’il s’agit d’une Sainte Rita plutôt glamour. Et que, malgré leurs appels répétés à La Croix du Nord, mes très chères continuent de le recevoir une fois par semaine à titre gratuit : c’est ce qu’elles affirment et je les crois. Si vous voulez ma théorie, c’est un cadeau de leur amie Rita – ça se fait, non, d’offrir des abonnements à ses amis ?