Ligne 18 : Un teaser

Après-demain, vendredi 30 novembre, aura lieu le vernissage de mon exposition Ligne 18, dont le thème est la langueur de l’été dans le bassin minier (plus précisément dans l’agglomération Lens-Liévin). Ce sera à l’espace culturel Jean Ferrat, Place des droits de l’enfant, Avion, à 18h30. L’exposition se compose de 23 panneaux : 23 textes et 3 photos par texte. En exclusivité pour vous aujourd’hui, voici le sixième panneau (je ne vous livre pas le 7 car il fait partie d’une mini série consacrée à la jeune athlète – je ne vous surprendrai pas en vous disant que je lui ai réservé les places de choix : 7, 13 et 23).

Columbine

« Je suis en classe de première quand j’écris mon premier roman. Il occupe un épais cahier à dos toilé, sans déborder puisque j’ai délibérément posé le point final à la dernière ligne de la dernière page. Il s’agit d’une contrainte formelle tout autant que d’une naïveté, d’ailleurs le texte a pour ambition de s’annuler lui-même, pour preuve qu’il est résolument expérimental. Il brûle en outre d’une rage adolescente que mon corps échoue à exprimer ; l’on n’exprime pas sa rage dans une si petite ville, où tout se sait aussi sûrement que si l’on était en vitrine. Je suis un microbe sous une lamelle de verre, de la maison au lycée puis retour, et l’été dans le crépitement mordoré de la chaleur, mon corps vil amolli suffoque et la frustration pourrit à l’intérieur, le désir honteux, contre nature. Qui sait ce qu’il adviendrait de moi si mon premier roman n’avait la violence d’une fusillade dans un lycée américain ? Il est mon Columbine. Je le jette dès après l’avoir achevé, de peur que quiconque, posant la main sur son protège-cahier vert, ne puisse voir la bile noire qui claque en moi comme une lave, à gros bouillons impatients. »

(1. Rue du Havre, Sallaumines. 2. Lycée Henri Darras, chemin du Marquage, Liévin. 3. Rue Pasteur, Liévin.)

Demain, vous aurez droit à un second teaser, Selfie ; pour voir la suite, il faudra prendre votre trottinette, votre pédalo ou vos patins à roulettes et nous rejoindre vous savez où et à quelle heure.