1381

Ce matin, Roselyne Bachelot m’a traitée de pisse-vinaigre mais j’assume : je vomis l’interpolation de musique classique dans la chanson populaire, je trouve ça pompeux et d’une ineffable vulgarité, d’ailleurs je la rejette moins par principe que par une intolérance physique. Ça me retourne l’estomac, qu’y puis-je ? Cette contrariété matinale ne m’empêchera pas de fêter dignement le 1381ème billet de ce blog. Pour l’occasion, un autoportrait sur des voies ferrées me semble approprié. Désolée, je suis en short sur la photo mais c’est ainsi que je cours : en short. Qu’il neige ou qu’il vente. Alors traitez-moi de ce que vous voulez, de toute façon je sens que vous n’avez pas fini de me vilipender aujourd’hui, suppôts de Roselyne B. Flûte.