J+11

Je me suis déjà fait des amis dans ma nouvelle vie. Il y a Dinah. Elle aime que je lui chante la chanson qui lui rend hommage* :

Oh, Dinah
Should you wander to China
I would hop an ocean liner
Just to be with Dinah Lee

et Danny, que je vais voir presque tous les jours parce qu’il est assez isolé. Je m’arrête un moment, croise les bras sur la clôture et lui parle un peu. Désormais, il me voit arriver de loin et attend que je le rejoigne. J’aimerais qu’il vienne vivre avec Dame Sam et moi, il se sentirait moins seul et il ne dormirait pas dehors quand il gèle, mais 1. Dame Sam s’y oppose ; 2. le fermier a dû me repérer, maintenant, et je serais la première suspecte en cas d’enlèvement.

J’ai déjà participé à plusieurs raves, et je peux vous assurer qu’ici, on n’a pas peur du volume sonore. Celle-ci a eu lieu ce matin – sur l’instrumental Bird de Kelly Lee Owens**.

J’ai déjà mes habitudes dans les commerces du coin, qui n’abusent pas d’anglicismes inutiles et pompeux comme c’est la mode à la grande ville.

J’ai déjà eu beaucoup fun.

Je me suis aussi cassé la figure à vélo en glissant sur un tapis de feuilles mortes gluantes alors que je me rendais dans une zone commerciale de format américain à 15 km de chez moi pour un difficilement évitable passage dans le temple suédois de l’intérieur fonctionnel *** mais je ne m’en plaindra pas : ça m’apprendra.

*

**

***