/ 3 : Munificence

Nous avons mangé nos premières cerises de l’année à Méricourt, c’était le 6 juin, ensuite nous nous sommes arrêtées à chaque cerisier sur les véloroutes, les chemins de halage et les terrils pour comparer les variétés ; après les cerises, nous avons attaqué les mûres, puis les mirabelles, puis les poires et les pommes, et le sureau pour les confitures. Tout l’été nous n’avons eu qu’à tendre le bras au fil de nos promenades pour prendre notre goûter, nous avons fait la cueillette avec des sacs en papier, des boîtes en plastique, des sacs en tissu. Nous avons fait des confitures et des crumbles. Nous déplorons cependant le manque de framboises.

(Sur des terrils de Grenay, Hénin-Beaumont et Fouquières.)