Objets trouvés (6)

Je n’avais pas alimenté cette rubrique depuis 3 mois jour pour jour. C’est réparé : voici des chaussures.

(Aux abords du CHR, sous le métro aérien.)

(Dans le Port de Lille – interdiction d’entrer sous peine d’amende mais nous y avons passé un très chouette jour férié.)

(Rue Arago, Lille.)

Kiss and go

Dans le cadre de mon activité podo-photographique, j’ai passé beaucoup de temps à regarder ce qui se passe dans les fenêtres, récemment, mais il ne faut pas oublier que les fenêtres, en ville, sont aussi de grands vide-poche collectifs. En voici quelques images, que j’ai trouvées assez belles pour essayer de les saisir (vous direz encore que j’ai des goûts bizarres…)

Objets trouvés (5)

Vous me direz, pourquoi ce pluriel ? Parce que lundi, au fil des rues, j’ai croisé cinq matelas ; je me suis demandé si j’étais encore passée à côté de quelque chose : souvent, j’apprends l’existence d’un usage ou d’un rituel et je m’aperçois que tout mon entourage était évidemment au courant depuis toujours. Je suis persuadée qu’à force de rêvasser, j’ai raté les instructions qui permettent de vivre en société. Bref, lundi j’ai vu cinq matelas dans les rues de la banlieue lilloise, mais seule cette vision-ci (c’était à Sequedin) m’a donné envie de m’arrêter. Je la trouve émouvante, comme le madrigal de Stefano Landi en lien ci-dessous.

Stefano Landi : Superbe colli (avec la voix de Harry Van der Kamp)