In the upper room (5)

(Rue Bourdaloue, Roubaix.)

Cet après-midi, j’ai roulé jusqu’à Roubaix pour prendre cette pauvre photo ; alors que, ce matin, j’avais déjà couru 23 km, pour rien sinon pour mon accomplissement moral – il y aurait pourtant eu de sacrées photos à faire (ça viendra : il sera question de champs, cette fois, ça changera de toutes ces églises en briques). Vous me direz que je devrais plutôt écrire que de défier ainsi mon vieux corps, et je suis assez d’accord mais je ne commenterai pas cette possibilité. Pas ici, pas aujourd’hui. Je peux rouler plus de trente kilomètres pour prendre une photo d’église, alors personne, personne ne peut me dire que je ne sers à rien : je le sais déjà.

Smog : What Kind Of Angel