Vertébrale(s) à Regnéville

C’était nous, cette fois, Florentine, Aude, nos trois invitées du week-end et moi.

(de gauche à droite, auprès de moi, Florentine Rey, Amélie Deschamsps, Sophie Quénon, Aude Rabillon et Coline Pierré)

Sur la photo ci-dessus, on voit nos invitées, Sophie, Coline et Amélie, faire leurs devoirs sur les thèmes « la texture peut-elle être une forme à part entière ? », « tu appelles souvent maman ? » et « quelle place pour les surgissements ? », questions qu’elles ont choisies dans le questionnaire vertébral (plus tard, ce sera une carte – on voit un aperçu du brouillon dans mon billet d’hier), qui en comporte près de 200. Elles synthétisaient là, chacune à sa manière, des discussions de plusieurs heures que nous avions eues la veille, en deuxième partie de journée (sur trois).

Hier après-midi, le premier moment partagé avec un public (restreint, choisi, essentiellement composé de poètes) nous a en revanche totalement échappé. J’y reviendrai. Aujourd’hui, nos invitées nous quittent et nous allons avancer à trois, l’ordre du jour est très chargé.

Vertébrale(s)

Mes co-Vertébrales et moi-même avons concocté un petit document pour présenter notre projet. Le voici.

Rencontre entre Fanny Chiarello, Aude Rabillon et Florentine Rey dans les dunes du Havre de Regnéville-sur-mer en mai 2022

Un groupe de recherche et une résidence nomade

VERTÉBRALE(S) est un groupe de recherche initié par Fanny Chiarello, Aude Rabillon et Florentine Rey, dont les questionnements tournent autour de la forme et du dispositif dans la création artistique. Animées par l’intuition d’un inédit-inouï, d’un quelque chose du monde qui reste à penser et qui se trouve probablement du côté du féminin, Vertébrale(s) propose de valoriser une pensée hors des cadres, une pensée des interstices et des lisières, explorant des formes ouvertes, mouvantes, évolutives.

VERTÉBRALE(S) se déplace à la rencontre d’autres créatrices – autrices, plasticiennes, musiciennes, poètes, photographes, compositrices, chorégraphes, circassiennes, illustratrices, etc. -, pour les inviter à échanger et à partager leur réflexion autour des pratiques artistiques, accueillant de nouveaux contenus, des visions, des intuitions.

VERTÉBRALE(S) adopte l’itinérance comme mode de rencontre et de recherche.

Au commencement

Fanny Chiarello, Aude Rabillon et Florentine Rey se sont rencontrées au Centre de Création des Fours à Chaux à Regnéville-sur-Mer en mai 2022. Leur entente s’est cristallisée dans les dunes du Havre de Regnéville-sur-mer au petit matin, au hasard d’un paysage sans bords, flottant et variant.

Intuitions

Nous avons l’intuition d’un impensé dans le monde qui se situe probablement du côté du principe féminin. Les forces de ce principe féminin peuvent avoir trait à la corporéité, à une expérience spécifique de l’altérité ainsi que, précisément, à la part de l’intuition dans l’élaboration d’une pensée et d’un langage en marge des rhétoriques. Nous percevons une corrélation très vive entre ces forces et les formes que nous explorons et cherchons.
Cet impensé/inexploré concerne également la question des espaces, en particulier des espaces interstitiels, que nous sentons extrêmement liés à nos recherches formelles. Nous pensons qu’il est essentiel de prendre en considération ces espaces interstitiels, ces « vides entre », ces non lieux.

Pistes

VERTÉBRALE(S) c’est convoquer les forces du principe féminin comme celles des espaces interstitiels en se demandant comment elles peuvent être génératrices de formes ouvertes, en mouvement, respirantes, évolutives pour accueillir de nouveaux contenus, visions, intuitions.

VERTÉBRALE(S) c’est partager et expliciter nos démarches artistiques, capter, nommer, penser les formes qui nous traversent, habiter les interstices, les transitions, explorer les bords et les non lieux.

VERTÉBRALE(S) prend la forme d’une résidence nomade : aller dans des lieux où les interstices sont prégnants et saillants (zones rurales, havre normands, zones industrielles, terrils, etc.)

VERTÉBRALE(S) c’est repérer et questionner les formes de pensées collectives et s’interroger sur la marginalité de certaines collaborations. La création peut-elle être pensée comme matière, comme lien physique, comme contact ?

Collaborations

Au gré des hasards, des rencontres, des lieux qui nous accueillent, VERTÉBRALE(S) invite des créatrices à échanger, à partager leurs recherches et à s’exprimer en public accompagnées par les coordinatrices. Les invitées sont choisies pour leur recherche artistique, leur questionnement des formes dans leur pratique et leur rapport au territoire qu’elles occupent.

2022 – 2023 : deux premières sessions en Normandie et dans les Hauts-de-France
Du 18 au 22 novembre 2022 au Centre de création des Fours à Chaux de Regnéville-sur-mer
Les 27, 28 et 29 janvier 2023 à la Villa Yourcenar à Saint-Jans-Cappel

Organisation des trois jours

Premier jour : rencontre avec les invitées, partages des pratiques et des idées autour d’un déjeuner commun et d’une après-midi consacrée aux recherches.
Deuxième jour : temps de réflexion entre les coordinatrices et mise en forme des idées et des matériaux.
Troisième jour : petites formes participatives et improvisées avec le public

Traces

A l’issue des trois jours, les coordinatrices pourront mettre en ligne une trace des journées et permettre à celleux non présent·e·s pour le temps de partage public de prendre connaissance des avancées. Elles rendront compte à leurs façons : écrit, vidéo, sons…

Les vertébrale(s)

Fanny Chiarello est romancière et poète.
En courant ou à vélo, avec son appareil photo et son carnet, elle cherche les résidus de sauvagerie dans les villes et les intrusions de la civilisation dans la nature, puis elle écrit des trucs. À ses heures perdues, elle constitue un répertoire de créatrices sonores du monde entier. http://www.fannychiarello.com/

Aude Rabillon est compositrice électroacousticienne.
Captant le hors champ, affectionnant ce qui (se) décale et nous déplace écoutant, elle aime à tendre son micro pour recueillir les presque rien et les bruissements, les paroles perdues et éclats de voix. Elle s’attache à les amplifier et les tisser ensemble jusqu’à ce qu’ils trouvent leur place et leur juste résonance. https://auderabillon.wordpress.com/

Florentine Rey est poète et performeuse.
Elle a choisi de vivre au plus près d’une liberté têtue et nomade, cherchant à agrandir l’espace en soi qui permet la pensée et la création. https://florentine-rey.fr