Avec Marie-Eustache et nos amis – le dimanche

on ne fait rien de spécial aujourd’hui
on va peut-être se poser sur un divan, boire quelques bières et jouer au Uno
on ne peut pas jouer à la belote, avec Marie-Eustache et nos amis
parce qu’on est plus de quatre : la belote, ce n’est pas fait pour nous

(BOIRE REND GROS)

In the kitchen (6)

Marie, tout comme Elvis, le punk et Michael Jackson, n’est pas morte. Elle a simplement quitté le devant de la scène pour trouver la paix. Elle vit aujourd’hui dans une petite ville des Hauts de France (Loos-les-Lille), travaille pour le site internet mon-aube-de-communion.com, fait son propre ménage ainsi que la cuisine (comme le titre de cette série ne manque de le rappeler), reçoit la famille le dimanche, emmène sa fille – oui, elle a une fille, ne me demandez pas si elle l’a eue par immaculée conception, insémination ou hum-hum, je n’en sais rien, bref, cessez de me couper, je vous prie – elle emmène, disais-je, sa fille au poney, au camp scout, au conservatoire de flûte à bec ou encore au catéchisme, comme sur la photo ci-dessous. C’est quasiment une femme du vingt-et-unième siècle. Souhaitons-lui une bonne fête des mères, car (et ce sera mon dernier potin du jour) elle est notre mère à tous (c’est un curé qui me l’a dit).

(Centre Pastoral Sainte Anne, Loos.)

Elvis Presley : Mary in the morning

La météo

Ce matin, tandis que la chaleur comprimait mon système sanguin et que je pensais ma dernière heure venue, oui, tandis que je pensais mourir desséchée, en short et baskets (quelle disgrâce), le cerveau poché comme un œuf, il neigeait à Templemars. C’est sans doute un mirage, ai-je pensé, ça sent la fin. J’ai continué de courir bravement : je pensais à Moïse et à tous ces gens qui traversent des déserts sans gourde – et aussi, j’avais hâte de rentrer.

Avec Marie-Eustache et nos amis – l’insomnie

cette nuit, j’ai eu une insomnie
je me tournais dans tous les sens, avec Marie-Eustache et nos amis, au point que la couette fut rapidement en lambeaux
nous avons fini par nous relever pour fumer une cigarette
après ça, on ne voyait plus à dix centimètres dans mon appartement
les insomnies, je le crains, ce n’est pas fait pour nous

DJ (6) – Dansons (2)

C’est l’heure de notre grand rendez-vous hebdomadaire avec la danse. Un certain nombre d’entre vous, éhontés philistins, m’ont défiée d’animer leur barbecue plutôt que de leur écorcher les oreilles avec mes habituelles musiques expérimentales et/ou contemporaines. Je le fais à une condition : grillez du tofu et des aubergines, épargnez mes amis. Merci.

Suicide : Shadazz

ESG : Six Pack (attention, c’est plutôt sexuel – je ne fais pas les choses à moitié)

Liquid Liquid : Optimo

Lizzy Mercier Descloux : Hard-boiled Babe

Gang Gang Dance : Glory in Itself / Egyptian

1 Giant Leap : Ma’ Africa (feat. The Mahotella Queens and Ulali)

L’autre livre

Le vendredi 9 juin, à 19h, rendez-vous à l’espace L’autre livre, 13 rue de l’École Polytechnique à Paris*, où l’incroyable Isabelle Bonat-Luciani et moi-même lirons des extraits de nos livres respectifs parus aux Carnets du Dessert de Lune.

* Dans le cinquième arrondissement, métro Mauber Mutualité et Cardinal Mercier

Avec Marie-Eustache et nos amis – le concert

ce soir, avec Marie-Eustache et nos amis, nous allons écouter un concert dans un bistrot
la PAF est de 5 euros, ça fait un budget
en échange la dame nous met un tampon sur la main
au cas où nous voudrions aller à la buvette de temps en temps : « ça fera 70 euros », dit-elle, « merci »
à la buvette, nous demanderons sans doute des verres d’eau

Avec Marie-Eustache et nos amis – l’entretien d’embauche

aujourd’hui j’ai passé un entretien d’embauche
j’y suis allée avec un tailleur pantalon en lin, Marie-Eustache et nos amis
le monsieur des ressources humaines m’a demandé si je comptais toujours m’accompagner de Marie-Eustache et de nos amis et j’ai dit oui oui, ils ne sont pas un problème : c’est juste Marie-Eustache et nos amis
il a dit que la salle de café serait sans doute trop petite pour moi dans ces conditions
par principe, nous préférons les petites entreprises, avec Marie-Eustache et nos amis
mais il semblerait que les petites entreprises, ce ne soit pas pour nous